Brève explication technique en Français

Pas à moi mon accuser ou juger, mais seul resoudre l´enigma des énig­mes, car le temps est venu.
Il Manquait la connexion entre le nu­mé­ro et le nom, et voilà; mais à cette époque la clé ne peut pas être de langue ro­maine, ni grec ni hé­breu; il doit être mondial, c'est à dire libéré de racines locales: de premier mathématique, puis informatique: (c´est dans le Tweet)
Que ce soit juste la réponse à l'appel lointain de Jean, inspiré par Jésus.
Qui en possède des autres, l'expose!

Il s'agit en effet de la logique qui a con­duit à un code de calcul in­for­ma­ti­que à partir du binaire, dans lequel il n'y a que 0 et 1, celle qui a donné naissance à la marque, à son application et un nom correspondant en temps voulu.
Ce que je tiens à souligner est que nous faisons face à un langage objectif, dans le temps et dans l'espace (non seule­ment planétaire), contrairement à la com­bi­nai­son subjective d'une langue que ce soit. Et que donc l'invitation plus uni­que que rare, placé explicitement dans la dictée in­ter­di­men­sion­nel­le à John par Jésus-Christ - après son as­cen­sion aux Som­mets Célestes - il ratifia l'essentiel con­nexion entre l'in­tel­li­gen­ce humaine et celle métaphysique.
Une invitation extraordinaire, qui perce les scènes orageuses d'un scénario apo­ca­lyp­ti­que souvent impénétrable, de trop d'intensité et le symbolisme, pour offrir un rayon de lumière qui fera l'hom­me impliqué, et le rendra l'acteur au front du plus grand danger à affronter dans sa propre conscience.

Une logique inconnu à l'Antiquité, mais intrinsèquement lié à ce que, en sub­stance, décrit la marque, son uti­li­sa­tion et le but du contrôle.
D'abord, l'ordinateur ne connaît pas les caractères alpha-numérique et symboles d'aucune sorte, mais seul­ement des chif­fres: c'est la sortie qui les trans­for­me en signes qui ont un sens pour nos yeux.
Entre les 256 caractères qui peut con­te­nir un nombre, appelé octets (byte), 8 bits, ou [11111111]=28 – c'est à dire représentables chaque de manière dis­tinc­te - après les pre­miers 32 codes de contrôle pour le fonc­tion­ne­ment des systèmes, et les 32 sym­bo­les et nom­bres de base, on trou­ve la lettre A avec la valeur 65, B = 66, et ainsi de suite jusqu'à 90 Z.

Hors de la curiosité, le 6+5 de la lettre A, du point du vue nu­mé­ro­logique, c'est 11, facteur d'un nou­veau départ après les dix premiers [dans ce cas, le début de l'al­pha­bet]; et la valeur 9 clôt la série de chiffres simples.

- …omissis… - (seulement Italien)

En général, par les trois premiers chif­fres du code à barres il est pos­si­ble de déduire l'origine (na­tio­na­li­té) du produit auquel elle est apposée. Nous voyons, par exemple: 640-649 Finlande, 690-695 Chine… 800-839 Italie.
Les deux lettres premières du nom examiné amènent les valeurs 66 69, c'est-à-dire le chiffre et le nu­me­ro 9 de bytes (lettres) totaux, com­po­sants le nom qui re­pré­sen­te le chiffre lui­-même!
Le 9 ferme également la série

"666982717971767379"
complète; alors qu'il ferme l'ordre na­tu­rel des numéros simples, dont deux seulement sont absentes dans la chaî­ne: 4 et 5 (4 + 5 = 9).
Mais ce nest pas tout: vous pouvez fa­ci­le­ment constater com­bien le nom­bre 9 comprend la numérisation du suite de 18 numéros presque comme le 6 dans un code à barres, séparant précisément du centre 7 sur le droit et 8 sur la gau­che; Toutefois, dans le côté gauche, au lieu d'occuper l'ex­trê­me, prend en mar­ge le chiffre entrant 666, comme pour distinguer des au­tres, mettre en évi­den­ce ou sim­ple­ment délimiter sa fonction d'iden­ti­fi­ca­tion - voir. la na­tio­na­li­té d'ori­gi­ne - à l'entrée du nom-­nu­mé­ro: et donc, com­pa­ti­ble avec tout per­spec­ti­ve d'en­ca­dre­ment.
Si elle ne se fait pas sur le but, je dois dire qu'il y est très proche.
Est-ce que nous voulons nous en­fon­cer avec extrême curiosité? ce qui suit il n'ajoutera pas grand chose à les don­nées maintenant certains, mais il mérite:

6669827+1+797+1+767379
===
666982 1+591+5 61+79
===
666982
6
9
6
6
8
9
8+218
6x3
 +8

Deux séries palindrome de 3 numéros, symétriques à la 9 centrale, en nu­mé­ro­lo­gie ils ont somme 6, qu'il se place en queue au 6 suivant à la deuxième, en donnant lieu à une nouvelle série 666; et même, la dernière formation de 3 numéros, avant la clôture 9, même pa­lin­dro­me, avec seule­ment la valeur cen­tra­le différent des autres pour +2 unités, présente une somme de 8, sy­mé­tri­que à le première 8 aux côtés de l'ouverture 9. Il ne reste à découvert  comme un in­di­ca­teur symbolique que le numéro 2, déjà commentée.
Tout ça il pourrait aussi nous dire rien; mais je ne peux pas faire à moins de remarquer que la séquence une fois encore palindrome 8·2·8, est obtenue en ajoutant 111 (le nu­me­ro de papes, jusqu'ici) à 717; et qu'il totalise à son tour 18, qui vaut 3 fois 6; et il ne reste rien en dehors!
Un nom~nombre comprenant plus de combinaisons que des caractères: autant que insignifiante, vous devrez ad­met­tre des drô­les connexions, puis­que tous ra­menent au 666. Par ailleurs, si le li­bel­lé de la fi­gu­re sur le plan ac­tuel est 666 (six cent soi­xan­te-six), au ni­veau ‘abs­trait’ est 6·6·6 (six, six, six). Quelqu'un là, a été vrai­ment en mesure de le faire ....

Eh bien, [9], il est aussi la somme en la numérologie de 6+6+6 = 18, à partir de laquelle 1+8 = 9.
Et voici une dernière évidence con­vain­can­te de comme soit le 9 que le 18 définisse l'ADN  du nom-numéro 666. Pour mieux dire, à ce stade, il semble à déchiffrer une sorte de partitions po­ly­pho­ni­que sur différents niveaux, de sor­te que ou­bli­er quoique ce soit, il serait plus une défi rhétorique qu'une option raisonnable: quant au calcul du même nom en caractères minuscules, qui sont co­di­fiés 7 bytes après la Z, le totale serait 954 [9 + [5+4]=9], dont la somme des chiffres est 18, c'est-à-dire toujours trois fois 6 ! Tout cela pour­rait aussi ne pas nous dire grand chose, mais je ne peux pas empêcher de re­mar­quer que ceux 8+8+2, éle­vait à son tour le total de 18! tout de même je serai bref: si ils avaient été codifiés en position dif­fé­ren­te, aus­si ce total se­rait différent.

Plus exclusif qu'ainsi ?!

Versione Italiana completa.
Vuoi tradurre l´articolo ?
contatta |AT at AstroTime.org|
 
retour

© The Watch Publisher, 2013